« L’anarchie (du grec an-, préfixe privatif : absence de, et arkhê, commandement, ou « ce qui est premier ») désigne la situation d’une société où il n'existe pas de chef, pas d'autorité unique. Il peut exister une organisation, un pouvoir politique ou même plusieurs, mais pas de domination unique ayant un caractère coercitif. L’anarchie peut être expliquée comme le refus de tout principe premier et comme la revendication de la multiplicité face à l’unicité.

Pierre-Joseph Proudhon

« être gouverné c’est être gardé à vue, inspecté, espionné, dirigé, légiféré, réglementé, parqué, endoctriné, prêché, contrôlé, estimé, apprécié, censuré, commandé par des êtres qui n’ont ni le titre ni la science ni la vertu. Etre gouverné c’est être à chaque opération, à chaque transaction, à chaque mouvement, noté, enregistré, recensé, tarifé, timbré, toisé, coté, cotisé, patenté, licencié, autorisé, apostillé, admonesté, empêché, réformé, redressé, corrigé.  C'est sous prétexte d'utilité publique et au nom de l'intérêt général être mis à contribution, exercé, rançonné, exploité, monopolisé, concussionné, pressuré, mystifié, volé ; puis, à la moindre réclamation, au premier mot de plainte, réprimé, amendé, vilipendé, vexé, traqué, houspillé, assommé, désarmé, garrotté, emprisonné, fusillé, mitraillé, jugé, condamné, déporté, sacrifié, vendu, trahi, et pour comble, joué, berné, outragé, déshonoré. Voilà le gouvernement, voilà sa justice, voilà sa morale !»


Critiques

sur le site http://anarlivres.free.fr/pages/nouveau.html

Liberté et création se retrouvent dans le deuxième numéro d'Art et anarchie (Editions K'A, 239 p., 20 euros), le troisième étant attendue pour la fin de l'année (voir site de la revue). C'est encore un foisonnement d'œuvres (mail-art ou art postal, graphisme, peinture, collage, photographie, installations), de poèmes et de textes sur Gaston Couté, l'anarchie et la franc-maçonnerie, John Cage, Vincent Bounoure, Helios Gomez et d'autres plus délirants, oniriques, poétiques, paradoxaux… Tout est parfaitement résumé par les éditeurs : « Conçu comme un instantané avec des entrées multiples et non sectaires, [ce numéro] interroge, apporte des éléments historiques et propose des interventions d'artistes. (…) Il n'y a toujours pas de parti pris esthétique, l'approche an-archiste de nos propos prône toujours la diversité… »


Monde Libertaire N° 1615

 

 

André Robèr : 2 carrer Julien Panchot 66130 Ille-sur-Têt andre.rober(at)free.fr Blog http://andrerober.blogspot.com/